Colonie occidentale depuis le 16è siècle, située sur le delta de la rivière des Perles en Chine,  Macao ne partage pratiquement que ces deux seules caractéristiques avec Hong Kong, dont elle est distante d'une soixantaine de kilomètres à vol d'oiseau. On y accède, depuis Hong-Kong, soit en bateau rapide, soit, depuis fin 2018, et ce fut notre choix, par une route construite sur une série de ponts et tunnels qui traversent le delta.  Quarante fois plus petite que Hong-Kong, sa superficie est d'environ 30 km², et sa population est de 650 000 habitants, contre 7,5 millions chez sa grande sœur. Physiquement également, les deux régions ne se ressemblent pas non plus : Macao est pratiquement plate, culminant à moins de 200 mètres d'altitude.  Les hautes tours sont moins nombreuses qu'à Hong Kong, et on a plaisir à se balader dans ses petites rues bordées de maisons basses aux couleurs vives et aux noms importés par les portugais. Souvent bondées de monde, elles rappellent que le tourisme est le premier secteur économique de Macao, dont le projet est de devenir à brève échéance le "Las Vegas" asiatique. Hors des sentiers battus, on retrouve cependant les traditions chinoises, par de petits hôtels ou temples dédiés au bouddhisme. Sa principale curiosité touristique, à part les casinos, est la cathédrale Saint Paul, ou plutôt ce qu'il en reste, car, détruite par un incendie au 19ème siècle, il n'en subsiste que la façade dressée tel un décor de théâtre devant lequel se masse une foule de touristes, cherchant à immortaliser leur visite par les désormais traditionnels selfies !
Back to Top